Facebook

Quoi de neuf ?

2

018 commence ici !


QUOI DE NEUF EN JUIN 2017 ?  Je continue le chemin...
Le mois de Mai est passé, sans que je me sois arrêté sur mon blog, pour donner quelques nouvelles… Alors, où j’en suis ?
Avec le collège de St André de Sangonis, la création « ÔZarts Citoyens » avec des élèves de 3ième a été présentée au Sonambule de Gignac le 5 Mai à 20h30.Les élèves ont déroulé leurs partitions vocales, gestuelles avec beaucoup d’assurance et d’engagement. Un régal pour tout le monde… et un soulagement de voir la fragilité se transformer en force et en présence au fil  des répétitions.
Entre fin avril et début Mai, j’ai conté « Vents dessus-dessous » en complicité avec Marc Hévéa, musicien. Programmé dans 4 médiathèques aux alentours de Montpellier, dans le cadre des Préfaces de la Comédie du Livre, le spectacle nous a permis d’aller à la rencontre d’un tout public, réceptif et sympathique. De mon côté, cela m’a permis de peaufiner certaines séquences. Le fait de jouer plusieurs fois le même spectacle dans un espace temps restreint, m’a toujours offert d’aller plus loin dans la conscience des fondements de celui-ci.
Le 17 Mai, j’ai pris la route pour le Festival « Qu’en dira t’on » à Clermont Ferrand, pour y conter à un jeune public « Léger comme 7 fleurs de Jasmin ». Accueil sympathique, équipe bien organisée et à l’écoute, et la présence d’autres conteurs avec qui j’ai fait connaissance.Un rendez-vous que je souhaite renouveler!
Le 20 Mai, c’était la Circulade du Conte de Pézenas, organisée par l’association « Deux Mains des Mots ». L’équipe de conteurs amateurs, qui suivent l’atelier que j’anime au sein de l’association, a proposé, en fin d’après-midi,  une balade contée dans le centre historique, sur le thème du voyage. Un vrai moment de partage, en toute simplicité et plaisir. Chacun s’est livré de façon juste et authentique. Un grand bravo!
Le 25 Mai, à Montagnac (34) j’ai participé au Festival Desmots’Gnac, avec mon spectacle sur le thème de la différence: « Rien n’est jamais fermé, sinon nos propres yeux ». Un public d’adultes, avec qui je me suis senti bien à l’aise, et dont la présence a nourri mon voyage en images. Un bon vécu, de bons retours…. à suivre. c’était la seconde fois que je le présentais, après sa création à Lunel en Novembre 2016.
J’ai clôturé le mois de Mai, et débuté celui de Juin, au Collège du Salagou de Clermont l’Hérault, avec plusieurs journées de stage avec des élèves de 6ième, dans le cadre de la Mission Locale contre le Décrochage Scolaire. Deux groupes de 12 et 15 élèves, que j’ai accompagné sur 4 journées avec comme objectif « Mieux se connaître pour réussir par une participation active ». 200 % de don de soi, des révélations, des sorties de routes, des éblouissements, du chaos, de l’harmonie…. Passionnant et épuisant !
En ce début de Juin, à nouveau « Vents dessus-dessous », dans une école de Béziers, puis une lecture à voix haute au théâtre de Pézenas, dans le cadre du festival Molière : « Le Prince et le Comédien » de Georges Bégou.
Puis ce sera le temps, de répéter une nouvelle visite théâtralisée pour la Bastide St Louis de Carcassonne… une plongée dans l’Histoire qui sera double cet été, puisque nous reprenons la visite théâtralisée de Narbonne !
A bientôt…
QUOI DE NEUF ? en Avril 2017, je continue de dérouler le fil.
 le fil se déroule, et emmène où ?
à Palavas, le 15 avril avec « Léger comme 7 fleurs de Jasmin », spectacle de contes Jeune Public, sur le thème des fleurs… nous sommes en plein Printemps, ça tombe bien !
à Pérols, le 26 Avril, à Mauguio le 29 avril,   à Lattes le 3 Mai,   à Sussargues le 10 Mai  avec « Vents dessus-dessous » spectacle de contes Jeune Public, sur le thème des contes des Pays méditerranéens. Je serai en compagnie du musicien Marc Hévéa.Ces 4 spectacles sont programmés dans la cadre « des Préfaces de la Comédie du Livre ».
à St André de Sangonis, dans le cadre de l’AET « Aux Arts Citoyens » menés avec des élèves volontaires de classes de 3ième. Nous approchons du but…. chacun mesure un peu plus les enjeux, alors il y a plus de clarté dans les engagements, plus d’investissements… et des révélations. En tout cas, dans sa totalité, le groupe est au rendez-vous. Ouf ! un pas de plus a été fait. la finalisation est prévue le 5 Mai , en soirée, au Sonambule de Gignac.
Et en ce mois d’Avril, avec toute l’équipe de 2 mains des Mots, nous tissons le fil de la Circulade du Conte du 2 Mai à Pézenas. Avec à 17h la balade contée dans le Centre historique, 19h45 le repas partagé, et 20h30 le spectacle de contes de SOPHIE CHENKO, « Contes et récits de l’ile d’émeraude ».
QUOI DE NEUF ? en Mars 2017, ça carbure !
Mars a commencé avec « créativité et spontanéité »! Telle était la thématique du stage Rectorat, proposé aux enseignants de Collèges et de Lycées, pendant 2 journées, sous le chapiteau du Centre des Arts du Cirque  Balthazar, dressé au domaine d’Ô à Montpellier. Deux journées conviviales, studieuses, engagées, ludiques avec des mises en jeu du corps et de la parole.
Le projet de création d’un spectacle sur la thématique des violences humaines, fait son chemin, au Collège Max Rouquette à St André de Sangonis. Les élèves volontaires de 3ième,  soutenus par leurs enseignants, continuent sous mon regard rigoureux, réaliste et bienveillant à construire leur « partition »…. des personnalités se révèlent, osent et affirment par leurs actions, leurs engagements. Beaucoup de temps a été nécessaire pour passer des idées posées sur le papier à un début de concrétisation par l’implication du corps dans l’espace et le temps. Ce mois de Mars, avec ces ateliers de 2h une fois par semaine, se terminera par un filage arrêté, qui permettra à chacun de se rendre compte de la teneur complète du spectacle.C’est le 5 Mai, que nous finaliserons le projet au Sonambule de Gignac.
Les 7 et 8 Mars, j’étais à la médiathèque de Béziers à l’occasion du festival de contes Cont’O’Folies. J’avais décidé de répondre à la thématique proposée: les fruits et les fleurs. Pour ce faire, j’avais choisi de créer en Novembre « Léger comme 7 Fleurs de Jasmin » à l’occasion d’un contrat avec la médiathèque centrale de Montpellier, puis à partir de Janvier de travailler sur « Paroles de fruits ». Voici donc maintenant, ces 2 nouveaux spectacles lancés, et au fil de mes nouveaux contrats, je compte trouver la façon d’intégrer certains de ces contes pour m’y glisser un peu plus, et continuer à leur donner vie.
Avec l’association « Deux Mains des Mots », et les conteurs-stagiaires qui suivent l’atelier perfectionnement, nous préparons une session contes de Printemps à Bessan, sur la thématique de l’Afrique. La soirée se passera le 31 Mars.
Le chemin continue !
QUOI DE NEUF ? en Février 2017, je prends du temps pour le Printemps !
Je prends du temps pour le Printemps….. pour que mes rdv professionnels printaniers correspondent à mes rêves, je vais continuer à me pencher au dessus d’eux, à les nourrir, à les accompagner dans leurs lentes et parfois surprenantes maturations.
Mes rdv professionnels Printaniers ?
le Festival Cont’o’folies à la MAM de Béziers… et curieusement il sera question de fleurs et de fruits avec les présentations de  » Paroles de fruits  » et de « Léger comme 7 fleurs de Jasmin ».
 » la soirée contes de Bessan « , organisée par la bibliothèque, le 31 mars, avec la participation des conteurs amateurs de l’association « Deux Mains des Mots », réunis dans l’atelier perfectionnement que j’anime chaque quinzaine à Pézenas. Ce sera notre étape contée printanière, avant la « Circulade du conte » du mois de Mai.
« Aux Arts Citoyens »… projet de création d’un spectacle avec des élèves de 3ième, volontaires, du Collège Max Rouquette à St André de Sangonis. Le temps de maturation se poursuit, et viendra ensuite le temps de donner vie à une forme artistique qui s’offrira aux regards, début Mai.         Il vient de m’apparaître, que les différents tableaux créés par les élèves sur le thème des violences humaines, pourraient s’alterner avec des propos sur la DOUCEUR….force de transformation secrète prodiguant la vie…..occasion d’une fête sensible… le tact et le tactile, le toucher, le goût, les parfums, les sons en ouvrent l’accès… rapport au temps qui trouve dans la pulsation même du présent la sensation d’un futur et d’un passé réconciliés… qui permet la vie. (dixit Anne Dufourmantelle in Puissance de la douceur).
Voilà, février qui pointe le bout de son nez, et il n’est pas glacé ! De la douceur, dans cet hiver qui nous bouscule par ses épisodes de froid
QUOI DE NEUF ? En décembre 2016, ici et là, bien au chaud, des rencontres et des mots chaleureux !
Noël appelle à la rencontre, au partage…tous les jours ça devrait être Noël!
Avec les conteurs-stagiaires de l’association 2 Mains des Mots, nous préparons la VEILLEE DE NOËL, du jeudi 15 décembre, au Centre ressources Molière, place Gambetta à Pézenas. Nous avons décidé pour le choix des contes, de nous affranchir en partie de certains clichés de cette période, et d’être tout simplement dans un moment de partage….avec nos contes comme présents. Nous partagerons ce moment festif avec un auteur compositeur interprète, Samuel Covel, guitariste de talent.
Pendant le Festival, La Maman des Poissons, les IMPROMPTUS CONTES de Philippe Charleux, ont rassemblé sur 2 après-midi, celui du samedi 19 et du dimanche 20 Novembre, un public attentif et captivé. C’est toujours intéressant de rassembler pour une même écoute, parents et enfants…et de constater que les parents ont, eux aussi, passés un bon moment. La particularité des Impromptus contés, est à un moment donné, de faire participer le public, offrant ainsi la possibilité d’entendre différents points de vue sur les péripéties, la fin d’une histoire. Le tragique, alterne avec le drôle, l’inattendu, la légèreté, la poésie, le « tel que »… Partager le conte, c’est aussi donner à chacun l’envie de faire entendre sa voix!
J’ai commencé le cycle d’interventions (AET) au Collège St André de Sangonis (34). Cela concerne des élèves de 3ième volontaires, 2 enseignantes Karine Gahrouri (Anglais) et Mathilde Bricoune (Français). Objectif ambitieux: créer un spectacle d »ART TOTAL » sur le thème, choisi par les élèves: »violences humaines ». Premier constat: les élèves sont très concernés, et les premiers exercices sur le travail de présence, d’engagement, de complicité, de confiance en soi ont été investis avec « sérieux ».
A la médiathèque de Lunel, samedi 26 Novembre, c’était la création de « rien n’est jamais fermé, sinon nos propres yeux », devant, principalement, un public d’adultes. S’inscrivant dans un cycle de manifestations sur le thème du handicap, de la différence, je me suis avancé au fil de mes histoires sur le chemin de destins bancals, à la recherche d’équilibre. Une belle rencontre, avec un public réceptif et réactif. Quel « chouette » moment que celui de concrétiser un nouveau spectacle en présence du public!
Dates à venir…. jeudi 15 Décembre, veillée de Noël par les conteurs stagiaires de l’association, et le guitariste chanteur Samuel Covel, au Centre Ressources Molière de Pézenas .
Mercredi 21 et jeudi 22 décembre,  » Contes à la lumière du jour », par Philippe Charleux à 15h30 et 16h30, pour le NADAL de Pézenas. Cela se passera dans la Salle de Cheminée de l’Office de Tourisme Pézenas Val d’Hérault. ________________________________________________________________________________________________________________
QUOI DE NEUF ? En Novembre ... Voici en partie ce que je sais !
Le début du mois a commencé avec des fleurs. Pas des chrysanthèmes, mais des coquelicots, du muguet, du jasmin, et toutes les fleurs du jardin de ma grand-mère « tra-la-lère ». Le 2 novembre j’étais donc à la médiathèque Emile Zola de Montpellier, pour la création de «  Léger comme 7 fleurs de Jasmin » devant un parterre d’enfants accompagnés de leurs parents. Moments de convivialité, de complicité, de tendresse également car voir des enfants de 3 ans en état de confiance et d’émerveillement me touche profondément.
En vue, maintenant, la participation au Festival de Littérature Jeunesse de Pézenas, « LA MAMAN DES POISSONS », du 14 au 20 novembre. Cette participation se fera avec les conteurs-stagiaires inscrits à l’atelier perfectionnement que j’anime, au sein de l’association 2 Mains des Mots. Au programme, mardi et jeudi, des contes sur la thématique du Festival « et pourquoi pas? » sous une yourte installée à l’école maternelle Charles Perrault! C’est comme ça!
En solo, je me lancerai dans quelques Impromptus Contés, le samedi et le dimanche entre 14h30 et 17h30, pendant que les auteurs dédicaceront leurs livres. Vous êtes les bienvenus au Foyer des campagnes, plaque tournante du Festival..
Le programme est à télécharger sur le site de La Maman des Poissons.
Dans un autre registre, vont débuter au Collège St André de Sangonis, les ateliers avec des élèves de 3ième, volontaires, dans le cadre d’un projet intitulé  » Aux Arts Citoyens ». Il s’agira pour nous, artiste, enseignants, élèves de créer un spectacle mêlant plusieurs disciplines artistiques, en relation avec les compétences des élèves, autour du thème « violences humaines ». A partir du vendredi 19 Novembre, se sera pour moi, le rendez-vous « création » du vendredi entre 12h et 14h. L’excitation d’une nouvelle aventure!
Et le 26 novembre, à Lunel, présentation d’un autre nouveau spectacle de contes, tout public, enfants à partir de 10 ans, sur la thématique de la différence, « Rien n’est jamais fermé sinon nos propres yeux ». Cela se passera à la médiathèque de Lunel à 16h30.
Même si l’hiver approche, même si les feuilles mortes se ramassent à la pelle, le mouvement continue….c’est la Vie, qui nous mène! ________________________________________________________________________________________________________________
QUOI DE NEUF ? En Octobre ....
Après un été à chercher, dégager, découvrir, modeler, assembler, formuler, s’enthousiasmer, contempler, douter, se questionner, laisser reposer…c’est le temps de poursuivre!
C’est ainsi, que je tiens ….je tiens un fil, que parfois je casse, que parfois je laisse, que parfois j’enroule jusqu’à devenir bobine.  Bobine que je déroule, aussitôt enroulée…mesurer la résistance, la correspondance…..J’enroule, je déroule ….
Au fil de la manipulation, le fil ténu, s’épaissit. Le rouet à histoires tourne, entretenu par le désir de rendre visible, ce qui se noue, ce qui se trame, ce qui est destiné au partage. Question de temps! Gestion du temps! C’est lui qui décide…je suis à son écoute!
En Octobre:
Sur les 3 nouveaux spectacles de contes en cours de création, je donne la priorité dans le travail, à celui pour le jeune public « léger comme 7 fleurs de Jasmin » que je présenterai le mercredi 2 nov à 16h à la médiathèque centrale E. Zola de Montpellier.
Pour autant, je continuerai en parallèle, la construction de « Rien n’est jamais fermé sinon nos propres yeux », spectacle tout public, sur la thématique de la différence, que je présenterai à la médiathèque de Lunel, le samedi 26 novembre à 16h30.
Concernant « Paroles de fruits », prévu pour être présenté en Mars, les contes sont choisis.
Premier jeudi d’Octobre,avec 2Mains des Mots,  l’atelier de « perfectionnement »  destiné aux adultes reprend son cycle. En perspective, la préparation de notre participation au Festival de Littérature Jeunesse de Pézenas « La Maman des Poissons » qui se déroulera du 14 au 20 Novembre.      Thématique du festival: « et pourquoi pas! ».
En marge de mes activités de conteur, je serai le samedi 8 octobre, à la Chapelle de Cournonterral, lieu de spectacles et d’expositions. Ce jour là, à 21h, j’assisterai au spectacle de chansons  » MELANGEZ » de Jean TRICOT, dont j’ai fait la mise en scène. Cette programmation est liée à la sortie du CD du spectacle.
Octobre, est également le mois pendant lequel les dossiers de demande d’A.E.T, se concrétisent ou non. Le compte à rebours est amorcé…j’en dirai plus le moment venu! _______________________________________________________________________________________________________________
QUOI DE NEUF?  En Juin, toujours des contes en chemin.
Je marche aujourd’hui, et je me vois encore marcher demain! Un chemin qui n’en finit pas de se renouveler. La Circulade du Conte de Mai, à Pézenas a été un bon crû, de mon point de vue. Belles présences des conteurs-stagiaires, débutants et confirmés, reliés à un public attentif. Besoin d’entendre des histoires, de partager des moments de relations simples à l’écoute de paroles qui invitent aux voyages intérieurs, de revenir à l’humain…présence des corps…échanges de regards…souffles des voix…paix des coeurs …   Rien que du luxe, en ces temps qui ne cessent d’être troublés! A quand l’ère du Verseau!
Au Collège du Salagou, à Clermont l’Hérault, les ateliers sont terminés. C’est le temps du bilan. Les deux groupes s’étant révélés différents, dans leur capacité d’écoute, d’engagement, d’intérêt, 2 chemins différents ont été parcourus. Cependant, tous les élèves ont révélé leur capacité à mémoriser les histoires, sans passer par l’écrit, et à savoir retrouver le fil de l’histoire en se posant des questions. Ils se sont essayés avec enthousiasme, à proposer des  suites à certaines fins d’histoire, et même pour certains à proposer de courtes histoires de leur invention.            Je retiens de ce cycle d’ateliers initiés par Mme Frédérique Landoeuer, que les contes peuvent être le point de départ pour aborder des thèmes philosophiques: le bonheur, les liens entre les êtres vivants, les bons côtés du malheur et les mauvais côtés du bonheur, l’impermanence du déroulement de la Vie,l’obéissance et la désobéissance, le rêve….
La pratique du Conte, prépare à la capacité à échanger, à écouter, à prendre la parole, pour partager un point de vue, affirmer, questionner, s’interroger.
Juin, c’est aussi,le grand écart avec les publics: « contes en chemin » pour des enfants de 3 à 5 ans a été partagé à la Médiathèque centrale E. Zola de Montpellier, et les « Paroles à boire » ont été confiées à un Club du 3ième âge de Gabian. Certes, Juin, c’est toujours  le temps de conclure, mais c’est aussi le temps de se projeter dans le futur en répondant aux sollicitations d’organisateurs de spectacles, de collèges . Les thématiques proposées sont multiples: la différence, les fruits et les fleurs, la misère, la région du Languedoc, sans oublier : « Et pourquoi pas! »…. alors…
Et pourquoi pas …. poursuivre l’aventure! ________________________________________________________________________________________________________________
QUOI DE NEUF? En ce mois de Mai, joli Mai. 
Au Collège du Salagou de Clermont l’Hérault, des liens de confiance, de connivence se tissent avec les élèves participant aux ateliers contes... la parole se libère! le plaisir d’être ensemble est là! 
A Montagnac, petit village à 6km de Pézenas, c’est DESMOTS’GNAC. Un festival de rencontres autour des mots qui se déroule du 3 au 8 Mai. Avec Laurence Chenou, conteuse de « 2 Mains des Mots », nous avons partagé, jeudi 5 Mai, « Y’a du soufre dans l’air »,autrement dit: si le diable m’était conté, devant un public exclusivement adultes. Belle écoute, beau moment de partage, et toujours des confidences d’adultes étonnés d’être touchés par les contes! 

A Pézenas, la Circulade du conte est toujours en préparation….nous sommes en phase d’approche! les conteurs stagiares de 2 Mains des Mots assureront la balade contée du 21 Mai dans le centre historique de Pézenas. Le même jour suivra apéro-conte avec « La Marion« , spectacle de contes avec Fabien Bages, et scène ouverte. Le 19 Mai est programmé un spectacle de Yannick Jaulin, proposé par le service culturel, et le vendredi 20, une suite de rencontres contées avec les scolaires, programmées par le Centre Ressources Molière,et que j’assurerai avec Laurence Chenou. Pas de thématique particulière à cette balade contée de la Circulade….nous faisons confiance à chacun pour inspirer l’air du temps! 

Enfin, c’est le temps de se projeter en été. Avec le Groupe « Les Ôparleurs », je travaille à une nouvelle visite théâtralisée pour la Ville de Narbonne:« Un Canal pour sauver Narbonne ». Ecriture et mise en scène de Philippe Van Elslande. Ma complice de jeu, comme les autres années sera Gaëlle Lévêque. Dire que Narbonne a été un port…ça c’est un scoop! 

La première est prévue le 4 Juin, pour la Fête de l’Eau.                           A bientôt pour d’autres étapes.


QUOI DE NEUF ? en ce début Avril 2016

Le Festival Cont’ofolies organisé par la MJC de Béziers a été, comme les années précédentes, chaleureux, convivial et lieu de rencontres et d’échanges. La parole vivante continue à faire se déplacer le public, en quête d’histoires pour les petites et les grandes oreilles. J’ai vécu à ce Festival, une expérience intéressante: entendre dans la bouche de 2 conteuses, un conte « l’eau de la terre », que j’ai moi même partagé lors de ce Festival. Intéressant de constater, comment à partir d’une même source, chacun à poser son regard et éclairer le conte d’une façon différente!

c’est parti pour Avril…Toujours en préparation le Festival « Desmots’gnac », en Mai à Montagnac. Avec Laurence Chenou, je prépare «  Y’a du soufre dans l’air« , contes « desmots’gnac » pour ouvrir avec délices les portes de l’enfer.

Avec Marc Hévéa, musicien, nous serons au Lycée Professionnel de Bédarieux le mercredi 13 avril, pour présenter « Dans le souffle des vents », contes des pays du bassin méditerranéen.

Dans les ateliers contes bi-mensuels, de 2MdM, se poursuit la préparation de la « Circulade du conte » du 21 Mai à Pézenas. Au fil du temps, du travail, les personnalités des conteurs stagiaires se révèlent, l’écoute s’agrandit, s’affine, les échanges se multiplient. Quel travail que celui du conte!

Je viens de commencer une action au Collège du Salagou, à Clermont l’Hérault. Pendant 10 semaines, j’animerai 2 ateliers d’une heure, s’adressant à deux petits groupes d’élèves de 6ième en difficulté. Je fais équipe avec Mme Frédérique Landoeuer, enseignante en classe relais, et Prix de l’innovation pédagogique 2007. Déjà je perçois que cette rencontre avec les élèves, m’invite à de nouvelles orientations, à de nouvelles façons de faire. J’y suis prêt. Cela arrive au bon moment!

C’est parti pour un nouveau mois de rencontres et de découvertes !


QUOI DE NEUF ?  En ce début Mars 2016 !
Le 16 et le 17 Mars, à l’occasion du Festival Cont’ofolies de Béziers, ce que j’ai préparé sera partagé. Le matin du 16, avec 2 classes grande section, des « histoires au fil de l’eau » qui mine de rien soulignent notre lien avec l’eau, et le matin du 17, avec des classes de primaire, je me sentirais plus comme un « robinet à histoires ».
Je terminerai ainsi: « La rivière sous ma langue a jailli comme une source, et ma parole chargée de mots a coulé dedans vos oreilles. Elle a livré ses secrets, ses histoires de voyage, ses rêves de liberté. Mais attention, si vous rencontrez l’eau, la vraie, celle qui s’écoule sans cesse et qui fuit à jamais, attention de ne pas vous laissez emporter! »
Le programme du festival promet de belles découvertes que ce soit à la MJC de Béziers comme la MAM (médiathèque).
Avec les ateliers contes adultes, qui sont programmés une fois par quinzaine, chaque participant prépare activement le conte qu’il présentera pendant la balade contée de la Circulade du Conte de Pézenas du samedi 21 Mai. Au fil des séances, je trouve que le travail devient de plus en plus passionnant….la précision des images, la référence aux sens, l’appropriation, la recherche d’une parole sensible, cohérente, qui a du poids. Conter, demande une implication personnelle de tous les instants. Inépuisable travail sur soi, qui sans cesse nous invite à nous connecter à ce qui nous entoure.
Voilà quelques années, j’avais accompagné à plusieurs reprises le groupe SOLI NITOREM en tant que metteur en scène de ses concerts. Ce groupe de voix féminines (7) interprétant des chants profanes et sacrés du Moyen Age, m’a contacté à nouveau pour une journée de travail, pour une « remise à niveau ». Rares sont les groupes, qui, chantant dans les églises, choisissent de mettre en valeur les différentes composantes spatiales du lieu. SOLI NITOREM, le fait très bien.
Je terminerai, avec le futur. L’artiste a toujours un pied ici, tout en s’apprêtant à poser l’autre là; Un périlleux exercice d’équilibre, source de stress…..mais la projection est indispensable! C’est l’été qui se prépare actuellement….penser aux visites théâtralisées. A Narbonne, la nouvelle visite s’articulera autour du rapport de la Ville avec l’eau (Aude, canal de la Robine, canal du Midi). A Pézenas, nous répondons à un appel d’offres. Notre dossier est déposé… réponse en Avril!

QUOI DE NEUF ? en ce début février 2016...
Le pied à l’étrier ….pour chevaucher vers Mars! Le mois de mars, pas la planète Mars! Le Festival Cont’ofolies se déroulera à la MJC de Béziers du 15 au 20 Mars. Les conteurs et conteuses invités, avec leur rivière sous la langue, avec leur parole soeur de l’eau seront dans le bain…Le Festival a pour thématique l’EAU!
Je suis en train de préparer 3 interventions avec des scolaires qui se dérouleront le 16 et le 17 mars. Ma petite idée derrière la tête, est, par le biais des histoires que je choisirai, de trouver la façon de changer le regard que nous portons sur cet élément indispensable à la Vie.
En même temps que je prépare ceci, je poursuis et je termine cela…Cela, c’est les ateliers « contes » avec une classe de 6ième au Collège Jean Bène de Pézenas. A la rentrée de Janvier, l’enseignante a partagé la classe en deux groupes: l’un travaillera avec laurence Chenou, et l’autre avec moi-même. J’ai choisi de partager un conte merveilleux de l’Inde, « le petit lit magique ». Après l’avoir écouté, les enfants en ont dressé la cartographie, puis l’ont raconté. Sur la base de l’enregistrement réalisé et retranscrit, nous en sommes à réécrire le conte, et à enrichir ce qui a été donné à l’oral. Les enfants se prennent au jeu, nous recherchons le sens, la cohérence, nous interrogeons les tenants et les aboutissants…L’enseignante participe activement…de façon vivante, vocabulaire, tournures de phrases, règles de grammaire et de conjugaison sont partagés. Notre dernière intervention se fera le 12 février….les textes seront lus, et pour le plaisir Laurence et moi partagerons quelques contes avec l’ensemble de la classe.
Les 10 et 11 Février, j’animerai un stage Rectorat proposé par le Centre des Arts du Cirque Balthazar à Montpellier, sur la thématique « CREATIVITE et SPONTANEITE ».  C’est la 4ième ou 5ième année que j’anime ce genre de stage….de rencontre avec des enseignants, heureux de se retrouver pour exprimer, et nourrir leur potentiel créatif…heureux de s’occuper un peu d’eux!
Le 8 février, j’ai participé au coup d’envoi des réunions préparatoires du programme du Festival « DES MOTS ‘GNAC » proposé par l’association « Après dissipation des brumes matinales ». La raison d’être de ce festival c’est de proposer des rencontres autour des mots à Montagnac (10km de Pézenas). Poètes, conteurs, chanteurs, plasticiens, vignerons, agriculteurs …..étaient au rendez-vous, pour élaborer cette manifestation qui se déroulera du 4 au 8 Mai.
Concernant les ateliers conte « adultes », organisés par « Demain des Mots », et qui se déroulent tous les 15 jours,  c’est un réel plaisir de travailler que je partage avec les stagiaires. L’approfondissement du travail sur l’image, sur l’approche des contes choisis, permet à chacun de redécouvrir son propre territoire, de lier une relation personnelle avec le conte, et ce faisant de le partager de façon personnelle. Lorsque j’ai commencé à travailler sur l’art du conte, j’étais loin de me douter des chemins que je serais amené à emprunter!  J’exprime toute ma gratitude à ceux et celles, formateurs(trices) et stagiaires, qui ont marqué les étapes d’un parcours qui n’en finit pas de se renouveler!

QUOI DE NEUF ? en ce début d’année 2016…
Les températures hivernales sont toujours en coulisses, trépignant d’impatience. Leurs jours seraient ils comptés, la planète en danger! Quoiqu’il en soit, mettons le chemin de l’année nouvelle sous nos pas, portés par la certitude de nouvelles aventures et notre désir immodéré d’avancer, d’aller plus loin même si le désert se présente, même si la tempête rugit, même si la boussole s’affole, même si l’oasis nous invite à rester…Le monde bouge, invitation à bouger…..Le monde nous bouscule, invitation à rétablir l’équilibre…le confort douillet, vanté par la pub n’est pas de ce monde. Illusion à mettre dehors, à chasser de nos esprits, de nos cellules qui se nourrissent d’adversité, d’obstacles à franchir, de victoires sur nous mêmes pour un bien être de soi, du collectif, pour un mieux vivre ensemble.
Mes pas sur quels chemins en ce début d’année?
Celui du collège de Pézenas, où avec « Demain des Mots » se poursuivent les « ateliers conte » avec la classe de 6ième, maintenant séparée  en 2 . Avec mon groupe, j’ai posé le travail autour  d’un nouveau conte merveilleux de l’Inde: « le petit lit magique ». Après l’avoir conté aux élèves, ceux ci ont réalisé de manière collective la carte du conte, qui deviendra le  support essentiel, à la narration qui aura lieu la semaine prochaine. Celle ci enregistrée, puis retranscrite, deviendra le matériau écrit que nous façonnerons , séance après séance, animés par un souci de cohérence, de force des images, de fluidité et de clarté du récit.
Un autre chemin? Celui des « ateliers conte » pour adultes, qui se déroulent un fois tous les 15 jours à Pézenas. Le travail est lancé autour de cette question: comment se crée la conviction que nous mettons dans notre parler? Et lorsque nous parlons,  quelle résonance les mots ont ils en nous?
Et sur le chemin, d’autres horizons?
En Février, l’animation d’un stage Rectorat proposé par le Centre des Arts du Cirque Balthazar à Montpellier, sur la thématique « CREATIVITE et SPONTANEITE ». Rencontre avec des enseignants, heureux de se retrouver pour exprimer, et nourrir leur potentiel créatif.
Et pour le mois de Mars, ma participation au festival de contes de Béziers « cont’ofolies ». Il sera question de l’eau…
Et un peu plus loin, en Mai, la Circulade du Conte de Pézenas, , organisée par « Demain des mots » en partenariat avec la Ville et le Centre Ressources Molière…. A Palavas, ma participation à la journée professionnelle organisée par le Collectif des conteurs contents…
En Juin, je rencontrerai le jeune public, à la médiathèque Emile Zola de Montpellier, avec « sur le chemin des contes » que de drôles de rencontres!
Et encore plus loin, en Juillet, c’est la programmation de 2 spectacles de contes pour le Festival ELYZIK organisé par la Ville de Narbonne .
Et entre tout cela….du tissage, encore du tissage…de l’ouvrage, encore de l’ouvrage…des allers retours incessants, entre ce qui a été fait, ce qui se fait …ce qui reste à faire…et ce que l’on ne soupçonne pas!

QUOI DE NEUF ? en cette fin d'automne, début d'hiver 2015 ...

les températures hivernales ne sont pas au rendez-vous, c’est nouveau, et en même temps on s’y attendait… la COP  21 était vraiment d’actualité!

Je reviens sur quelques évènements qui ont eu lieu:

Du 16 au 22 novembre, le Festival de Littérature Jeunesse « La maman des Poissons » a investi la Ville de Pézenas (34), mais avec les attentats du 13 novembre, et toutes les mesures de sécurité qui ont été prises (annulation de tous les transports scolaires) son programme a été modifié. Pour cette édition, la thématique choisie « même pas peur! » est devenue, slogan écrit, brandi, affirmé par des millions de gens. Le Festival a quand même réussi à être ce grand moment de rencontres et d’échanges qu’il a toujours été depuis sa création. Avec l’association Demain des Mots,  Laurence Chenou et moi-même avons rencontré parents et enfants lors de nos « Impromptus contés »  les 21 et 22. Que c’est beau de voir « une parole qui rassemble » et entretient le mouvement de la vie.

Du 23 novembre au 8 décembre, voilà qui était nouveau pour moi, je suis intervenu à l’EHPAD de  Pézenas, en compagnie de Jacques Pons, musicien. Accompagnés de Sylvie Alranq, art thérapeute, à l’origine de ce projet « Art à l’hôpital » nous avons été à la rencontre des personnes âgées dépendantes, réunies pour la circonstance dans leur espace collectif, ou alitées, étant dans l’impossibilité de se déplacer. Huit rencontres de 2 heures, à vivre dans l’instant, à  puiser selon les circonstances dans nos bagages de conteur et de musicien, à nous nourrir d’un frémissement, d’un éclat de voix, d’une lueur dans les yeux, d’un sourire, d’une révélation d’un fragment de mémoire, des bribes d’une chanson, de rires, d’émotions libérées…Nous avons eu par 2 fois, le bonheur de rencontrer un groupe de personnes atteintes d’Alzheimer, venu passer la journée à l’hôpital de jour, et….que s’est il passé pour que nous partagions autant de rires, d’attention soutenue à l’écoute du violoncelle, de « folie douce » collective…des moments rares dans lesquels nous étions tous dans l’instant!     Que s’est il passé?

Voilà Décembre qui pointe le bout de son nez…Quoi de neuf!

C’est le temps de Noël! mais pas que….

Avec Demain des Mots, j’ai commencé aux côtés de Laurence Chenou, les ateliers contes au Collège de Pézenas, avec une classe de 6ième et son professeur de Français.  Notre projet pédagogique « utiliser la littérature orale pour mieux lire et écrire »….tout un programme que nous allons développer en donnant aux enfants des clés pour structurer leur pensée, développer leur imaginaire, afin qu’ils s’expriment plus justement à l’oral et à l’écrit.  Une quinzaine d’heures à partager …Les 3 premiers ateliers ont été des moments de rencontres, d’échanges, d’engagements laissant présager un début de « belle aventure »!

J’ai profité d’une demande de la Municipalité de Pézenas, pour créer, à l’occasion du goûter de Noël pour les enfants du personnel municipal, un nouveau spectacle de contes pour le temps de Noël. Spectacle s’adressant au Jeune Public. Que dire?    Après un long temps de recherche, de maturation, de façonnage de mes images, de pétrissage de ma parole….que dire?  Le plaisir d’enfin partager les histoires avec les enfants réunis…cela se passait le 16 décembre…le plaisir d’enfin poser ses bagages et de les ouvrir, comme un voyageur solitaire ramenant de contrées lointaines explorées, des trésors à partager!

La fin d’année s’annonce, mais ce n’est pas la fin du monde pour autant….il me semble quand même que nous vivons, depuis quelque temps, la fin d’un temps…Mais n’est ce pas là, le propre de la vie, que d’être en perpétuel changement….changement que nous provoquons, et auquel nous nous adaptons.

Bonne fin d’année.

 

Posted by on 9 h 02 min in news | Commentaires fermés sur

 CE SITE EST EN COURS DE CONSTRUCTION…  

read more